Trail 35 km

AccueilTrail 35 km

Infos pratiques

Trail 35 km (20€) : départ 8h00 / Dimanche 6 juin 2021

  • Durée de l’épreuve limitée à 6h30. Ce trail est une épreuve ouverte aux coureurs licenciés ou non licenciés à partir de seniors.
  •  Retrait des dossards 6h30 à 7h45 (pas d’inscription sur place)

Profil de l’épreuve

Le trail 35 km est une épreuve faite pour des traileurs aguerris, en quête de sensations.  Parcours 100% forestier, varié, technique   où les monotraces sillonnent au cœur des parcelles de feuillus ou  de conifères  offrant à plusieurs reprises des points de vue remarquables. Le parcours du 35 est commun avec son grand frère «  le  61 » sur l’ensemble de son tracé. La séparation se fait au km 30 et les retrouvailles au km 31.

Le départ se fait à l’orée de la forêt. Une large allée  permet au peloton de s’étirer un peu avant d’aborder la première montée dès le 1er  km. Vous serez tout de suite dans le concret en cheminant dans  les monotraces du « Champ de tir ».

Seuls les premiers concurrents seront en capacité de courir. Nous vous conseillons de vous économiser au maximum car les montées et descentes sèches se succèdent sans trop vous laisser de répit. Vous pourriez le payer par la suite si vous ne vous préservez pas un peu sur ce premier tronçon.

Km 6: Vous poursuivez votre trace sur les hauteurs du « Carrefour du diable ».  Après avoir passé la « tête de sanglier »  vous rejoignez le parcours du 16 km quelques hectomètres plus tard.  Il ne sera pas aisé de doubler en raison de l’étroitesse du chemin. Profitez des quelques portions de chemins dégagés.

Km 7 à 10 : Vous traversez  un secteur au relief tourmenté avec des portions en devers bien prononcées, des montées sèches et des descentes techniques. Vous allez en prendre plein les yeux et vous régaler dans les monotraces. Si vous êtes déjà fatigué, vous allez regarder vos chaussures et vous allez peut-être commencer à sentir que les mollets vous font mal.  Ces successions de montées, descentes dans une sapaie ombragée vous amèneront sur une portion plane où vous pourrez dérouler les jambes.

Km 11.5: 1er  ravito solide, complet au « Carrefour du Rendez-vous ». Il faut prendre le temps de recharger les batteries et les bidons.  

Les difficultés vont reprendre progressivement au et à mesure que vous vous rapprocherez du Carrefour de la Croix Médavy » altitude 405m. Prenez le temps d’observer la présence d’un char de la 2ème DB  qui nous rappelle que le massif d’Ecouves a été le théâtre d’affrontements lors des batailles qui ont suivies le débarquement des alliés. 

Km 18 : 2ème ravito solide à la « Verrerie du Gast »,  M et Mme Hédiger (chambres d’hôtes) vous assurent l’hospitalité le temps d’une pause bien méritée. Les concurrents du 61 seront déjà passés. Vous pouvez vous lancer à leur poursuite.  

Km 22 : vous arrivez au « Signal d’Ecouves ». Une borne en garnit vous indique le point culminant de Normandie  (413m). Ce sera le « signal » de l’entrée dans une nouvelle portion qui est de toute évidence la   plus roulante du parcours. Pour les plus véloces ce sera l’occasion de  prendre encore plus de distance sur les poursuivants. Pour d’autres,  ce peut être aussi le  bon moment pour récupérer  son souffle et pour se refaire une santé si besoin. Après 2 km de lignes droites sans relief marqué,  vous entamez la descente du « Bois d’Ecouflard » en suivant une monotrace parsemée de cailloux et de petites racines.

Km 24 : un point d’eau est proposé, il peut être le bienvenu avant d’entamer la dernière partie. Vous traverserez le secteur « Pierre chien » et du « Verdier » qui seront les plus difficiles pour les mollets, les cuisses et le mental.

Vous vouliez des bosses, des cailloux, des talus à monter et à descendre ? Et bien vous serez servis !

Km 29.5 : passage obligé par la « cheminée ». C’est le point de séparation avec les traileurs du 61 qui poursuivront leur route.

Km 30.5 : dernier ravito au pied du « Vignage ». Prenez tout de même le temps de vous hydrater, de grignoter un peu. Les 5 derniers km ne sont pas si faciles car la fatigue accumulée se fera sentir et quelques montées seront encore au rendez-vous.

Km 35.5 : L’ultime récompense sera l’accueil du public sur l’aire de la St Jean et il y aura  tout ce qu’il faut pour se refaire une santé et terminer agréablement cette journée sportive: les applaudissements du public, le sourire des bénévoles, le ravito d’arrivée dans le respect du protocole sanitaire qui sera mis en place.

En résumé. Les difficultés sont présentes sur l’ensemble du tracé mais il y a toujours des portions plus douces pour récupérerRemercions les animaux qui sont à l’origine de bons nombres de traces que vous emprunterez. Elles ont été dégagées par les équipes de bénévoles et pour certaines élargies au fil des passages des randonneurs ou autres sportifs.  Les animaux de la forêt vous demandent de respecter leur environnement et de ne pas oublier de déchets en empruntant leur territoire. Des poubelles seront à votre disposition aux points de ravitaillement.